Fleurs

Signification des fleurs de cerisier


Fleurs de cerisier et culture japonaise


Depuis les deux siècles précédant l'an 1000, au Japon est célébrée une célébration dans laquelle la fleur de cerisier agit comme le seul grand protagoniste. Nous parlons de Hanami, le festival qui célèbre le rituel d'observation des fleurs. Malgré sa signification littérale, cela se réfère entièrement aux fleurs de cerisier, dont la floraison a lieu pendant la période d'avril.
Le symbolisme lié à fleurs de cerisier doit beaucoup à cette récurrence et à la valeur qu'elle représente pour les Japonais. L'idée de renaissance et de bon augure représentée par la floraison est en fait associée à une période importante comme avril, lorsque l'année scolaire se termine et que de nombreux étudiants japonais quittent l'école pour entrer dans le monde de l'université et du travail.

Symboles liés au monde de la guerre


Comme nous le savons, la tradition militaire japonaise possède une très longue histoire qui doit être recherchée dans le mythe antique des samouraïs. Le sakura, dans sa perfection et sa ténacité, ne peut être associé qu'à la portée du guerrier japonais. Le Bushidō qui est le parfait chevalier doit posséder toutes les caractéristiques que le sakura exalte dans son extrême harmonie. Cela doit en effet faire preuve d'une extrême loyauté tout en conservant un esprit pur comme les cerisiers en fleurs.
Il doit également être honnête et courageux, faire preuve du même courage que le sakura manifeste lorsqu'il est temps d'abandonner l'arbre et de laisser le vent le porter au sol. Le samouraï doit en effet avoir pleinement connaissance de ses propres capacités et de son destin, au point de sacrifier sa vie si nécessaire, afin de protéger son peuple et l'idéal pour lequel il s'est battu avec courage.
La perfection des cinq pétales du sakura doit être considérée par le samouraï comme un modèle à rechercher, un exemple auquel aspirer dans les moments difficiles de son voyage. Le détachement de l'arbre, vu comme le détachement de la matérialité de la vie, doit être considéré comme un acte sacré de dévouement au principe qui détermine ses vœux.
Cette symbologie n'est pas à considérer uniquement par rapport à l'ancienne tradition guerrière, mais on retrouve également la reproduction de la fleur de cerisier sur les bombes ohka utilisées par les Japonais lors de la Seconde Guerre mondiale lors de l'attaque des navires américains. Les Kamikazes eux-mêmes ont utilisé la fleur de cerisier comme symbole pour représenter leur destin au cours des différentes batailles. Leur mission suicidaire est en effet consacrée par les sakura comme un geste de grandeur morale et de sacrifice extrême. Dans ce cas, la mort ne représente pas la fin de son existence mais le début de sa consécration spirituelle vers un chemin de renaissance et d'élévation intérieure, ce qui est impossible à réaliser en menant seule la vie terrestre.
En fait, de nombreux temples japonais contiennent des fleurs de cerisier. Beaucoup d'entre eux sont placés dans des lieux sacrés dédiés à la commémoration des victimes des guerres ou des combattants eux-mêmes d'importantes batailles nationales. Dans ce cas, le sakura est à la fois un signe d'hommage à leur loyauté et à leur courage et un élément de bon augure en vue de leur vie au-delà de la mort.

Signification des fleurs de cerisier: fleurs japonaises



Le Japon comme nous l'avons vu dans cet article a une véritable passion pour les fleurs. Il existe de nombreux cultes et cérémonies qui mettent en valeur ce don de la nature et rehaussent sa beauté. Les fleurs de cerisier sont certainement l'une des espèces de fleurs les plus appréciées et appréciées de la culture japonaise, mais ce ne sont pas les seules fleurs qui aiment et célèbrent les Japonais.
Les Japonais ont un symbolisme fort lié au monde des fleurs et exploitent ce symbolisme à la fois en art, en peinture et en décoration. L'une des fleurs les plus utilisées après la fleur de cerisier est le chrysanthème. Le chrysanthème est la fleur officielle du Japon et figure en effet sur l'emblème de la famille impériale.
Une autre fleur largement utilisée dans le Symbolisme japonais C'est le camélia, également connu sous le nom de rose du Japon. Grâce à la caractéristique, typique de ces fleurs, de se détacher de la plante et de tomber encore au sol, le camélia est devenu un symbole de la ténacité des combattants japonais et de tous les Japonais qui ont sacrifié leur jeune vie sans s'incliner devant l'ennemi.