Jardinage

Herbe pour jardin


Avant de choisir le type de végétation à semer pour la nouvelle pelouse, il est nécessaire de considérer exactement quel type de pelouse vous souhaitez occuper. On parle de pelouses ornementales pour les jardins privés et les parcs publics (dont l'herbe résistera au piétinement et aux changements de température), de pelouse de sport pour les terrains de sport (qui nécessite une végétation dense et uniforme, adaptée aux tontes fréquentes pour maintenir une hauteur minimale d'herbe, au piétinement des jeux et de l'entraînement: la particularité de ce gazon est l'entretien précis et continu pour éviter de l'endommager) et enfin de pelouse rustique pour les berges des rivières ou pour d'autres zones particulières ( dans ce cas, l'herbe doit être robuste et avec des racines profondes, capable de survivre avec peu d'entretien et à des températures basses et élevées). Parmi les graminées à gazon les plus courantes, il y a environ 7500 espèces: elles diffèrent par la vitesse et la croissance de la croissance, la résistance à la déchirure et au piétinement, la résistance aux mauvaises herbes insidieuses et la résistance aux températures chaudes et aux les froides (cette fonction vous permet de sélectionner l'herbe la plus adaptée aux conditions climatiques où le gazon sera placé). Pour obtenir une belle pelouse, le meilleur moment pour commencer à semer est le printemps. Vous pouvez également procéder au milieu de l'automne, en faisant attention à ne pas semer au-delà de fin novembre. Avec les semis d'été, il faudra augmenter l'arrosage, avec un minimum de 3 fois par jour (au lieu de cela dans les autres cas, il ne suffit qu'une seule fois, comme expliqué ci-dessous).Stérilisation du sol et sa préparation



Soumettre le sol qui accueillera la nouvelle végétation à un processus de stérilisation est une étape fondamentale. En effet, l'une des situations les plus problématiques est l'émergence des mauvaises herbes: celles-ci peuvent altérer l'aspect esthétique de la future pelouse et provoquer une sorte de compétition (pour la recherche de lumière, d'eau et d'espace) entre la bonne végétation et le mauvais. Un bon désherbage est effectué par l'irrigation des mêmes mauvaises herbes, pour leur permettre un redémarrage végétatif et pour les traiter avec des herbicides totaux à action systémique, qui permettront l'élimination des mêmes racines grâce à la pénétration profonde de la substance. Une attention particulière doit être portée à la distribution de l'herbicide, afin d'éviter la mort d'autres plantes et arbustes. Une fois les mauvaises herbes éliminées, nous pouvons procéder à la préparation de la terre où le gazon sera semé. Il est bon d'enlever les cailloux et les racines infestantes restantes sous la surface, puis de vérifier le drainage pour évaluer la structure du même sol; s'il est nécessaire d'améliorer le substrat, il est nécessaire d'utiliser de la matière organique à ajouter à la terre (si le choix tombe sur le fumier, il doit être stérilisé pour éviter d'éventuelles infestations) ou pointer vers un mélange de sable, tourbe, terre ou autre composés. Après avoir passé cette première phase, un ajout de sels minéraux (par exemple engrais au potassium) peut être ajouté pour favoriser la croissance de l'herbe dans les premiers mois. Mélangez le sol, puis nivelez-le avec un râteau pour éliminer les creux et les dunes (qui font stagner l'eau), déposez-le avec un rouleau épais, puis nivelez-le à nouveau.

Herbe de jardin: Semis et entretien de la pelouse


Une fois que le sol est prêt, il est semé uniformément d'abord verticalement puis horizontalement; la distribution des graines doit être d'environ 1 kg tous les 20 mètres: elle doit être évaluée en fonction du type de graines. Après avoir distribué la graine, il faudra l'enterrer légèrement, d'abord avec le râteau puis passer au rouleau; passer maintenant à l'irrigation, qui doit être fine et uniforme, à effectuer tous les jours pendant quelques minutes: ceci pour maintenir le sol assez humide, jusqu'à ce que l'herbe pousse. Avec l'arrivée du printemps, la surface herbeuse deviendra plus prospère et plus dense; son entretien est fondamental et doit être effectué à intervalles réguliers. Nous devons également considérer la fertilisation et la tonte de l'herbe, à effectuer une fois par semaine du début du printemps jusqu'à la fin de la saison d'automne: la tonte de la pelouse permet à l'herbe de devenir plus forte, de rester en bonne santé et esthétiquement belle.