Jardin

Jardins en terrasses


Comment créer et entretenir des jardins en terrasses


La création de jardins en terrasses nécessite une planification minutieuse, qui concerne principalement le positionnement des jardinières et des vases par rapport à la surface disponible. Sans avoir recours à des architectes spécialisés, la conception peut être réalisée en toute autonomie, en prenant soin de signaler le type de plantes à utiliser, la taille et la taille des navires, en faisant attention aux zones où les conteneurs seront placés. Le poids des pots et des plantes doit également être pris en compte, pour éviter des charges excessives pour les terrasses. Il est clair que pour les petits espaces, il sera préférable d'utiliser des pots légers et gérables, avec de petites plantes qui donnent lieu à une croissance régulière: dans un espace plus grand, au contraire, vous pouvez vous adonner même avec de petits arbustes. Enfin, le positionnement du système d'irrigation et des prises d'eau ne doit pas être sous-estimé.

Choisissez des vases et des jardinières



Une fois la planification théorique terminée, vous pouvez vous mettre au travail en choisissant des jardinières, des vases et des bacs. Les réservoirs sont particulièrement adaptés à ceux qui ont l'intention de placer des plantes en série de manière à créer un jardin à effet naturel. Pour les espaces de largeur moyenne, il est conseillé de ne pas utiliser plus de trois arbustes pour chaque réservoir. Dans un bac à fleurs de quatre-vingt centimètres, en revanche, les deux arbustes ne doivent pas être dépassés.

Sélection des plantes



Quant à la sélection des plantes, elles devront être choisies, ainsi qu'en fonction des goûts personnels, en tenant également compte de l'exposition des terrasses et de la surface disponible. Une terrasse très exposée plein sud, par exemple, sera soumise à une action constante des rayons du soleil, surtout en été: elle privilégiera donc les plantes qui résistent sans problème à la chaleur et à la sécheresse. Ceux qui n'ont pas beaucoup de temps à consacrer au jardin en terrasse peuvent opter pour des espèces similaires, qui ont les mêmes caractéristiques de culture, afin de ne pas avoir à changer constamment les taux de fertilisation et d'irrigation. En d'autres termes, les conditions climatiques doivent également être prises en considération: ce n'est pas par hasard que le choix tombe souvent sur des espèces à feuilles persistantes, qui ont la capacité de résister sans difficulté aux adversités des mois d'hiver sans compromettre l'aspect esthétique du jardin. Les plantes de ce type, par exemple, sont le sedum, lewisia, le pulmonaria, le rodiola, l'hypericum, l'hellébore, le thym, la pervenche, la lavande, le maivivo et le pachysandra. Rien n'empêche, bien sûr, de cultiver des légumes comme les courgettes et les tomates, des plantes à fleurs comme les géraniums, typiques des balcons, ou des plants de basilic et de persil, pour combiner affaires et plaisir. Nous voyons les principales caractéristiques des plantes les plus courantes utilisées dans les jardins en terrasse. La lewisia apparaît comme une espèce à floraison remarquable, qui préfère une exposition constante au soleil. La pervenche, quant à elle, se caractérise par des fleurs roses et bleues, qui fleurissent à la fin du printemps jusqu'au mois d'août: c'est une espèce à feuilles persistantes, indiquée spécialement pour ceux qui veulent donner à leur balcon une couleur particulièrement intense. Les petites fleurs jaunes, cependant, sont celles du sedum, qui pousse à la fois à l'ombre partielle et au soleil: la même caractéristique se trouve dans la rodiola, tandis que l'hellébore fleurit pendant les mois d'hiver, en particulier en décembre, et pour cette raison, il est également appelé rose de Noël. La pulmonaria se caractérise par les nuances fantastiques des fleurs, violettes et roses, mais aussi des feuilles, avec des lignes argentées exceptionnelles qui se détachent sur le vert marbré. Celui qui a l'intention de donner vie à des parterres de fleurs et des haies, peut-être en combinaison avec des roses, peut se référer à la lavande classique, qui doit être placée dans une position ensoleillée, et qui, grâce à ses fleurs de petite taille et de couleur lilas, dégage un parfum résolument agréable. À ne pas manquer, le pachysandra peu connu, qui, bien qu'il produise peu de fleurs, est apprécié pour ses feuilles moelleuses et abondantes, parfaites pour couvrir la terrasse dans ses zones ombragées. De plus, une plante succulente ne peut pas manquer: c'est le cas du conifère, adapté aux zones rocheuses et capable de résister à la chaleur estivale et au gel hivernal avec la même facilité.

Quant à l'arrosage, les plantes qui composent un jardin en terrasse doivent être baignées régulièrement, au moins une fois par jour pendant les mois d'été, plus rarement pendant la saison des pluies. Comment faire Il est nécessaire d'humidifier la surface du récipient, en faisant attention de ne pas humidifier la plante. Rien n'empêche, bien entendu, d'utiliser, dans des terrasses particulièrement grandes, des systèmes d'irrigation goutte à goutte qui distribuent l'eau à des heures programmées et à des doses spécifiques. Il convient de rappeler, en conclusion, qu'une grande importance est également couverte par le substrat: le sol doit être d'excellente qualité, car les plantes sont destinées à rester dans le même pot pendant de nombreuses années. De plus, les pots doivent être en terre cuite, ce qui se révèle être un matériau qui peut aider à drainer l'eau de la meilleure façon possible: les conteneurs en plastique, cependant, sont plus maniables et faciles à déplacer, et donc plus confortable à utiliser.