Meubles de jardin

Jardin design


Créez un espace vert équilibré


Concevoir un jardin est une opération fondamentale pour pouvoir compter sur un espace vert harmonieux et équilibré, capable d'allier beauté naturelle, plaisir esthétique et fonctionnalité. Le premier élément à prendre en compte, au moment de la planification, est le climat, qui détermine le nombre et le type de plantes qui peuvent être placées dans le jardin. Une idée utile sera sûrement représentée en observant ce qui est cultivé et ce qui pousse spontanément dans les jardins voisins, et à partir de là, faites attention à l'altitude, à l'intensité du vent, à la durée de l'hiver, au nombre de jours de sécheresse, etc.: facteurs, en bref, qui affectent significativement la croissance des essences. Il convient également de noter la présence de bâtiments et d'arbres environnants, ce qui pourrait provoquer des entonnoirs à vent et donc endommager les cultures. L'idéal, en somme, est de créer un véritable microclimat, par exemple en construisant des barrières contre les vents les plus froids, de manière à minimiser les effets des situations les plus extrêmes (précipitations très abondantes ou, en été, climat torride).

Connaître le terrain



En revanche, il conviendra de connaître le sol et sa composition: il est clair qu'un substrat naturellement pauvre doit être enrichi d'engrais appropriés. L'acidité est également importante, car toutes les espèces ne sont pas capables de tolérer le même pH: par exemple, un rhododendron ou un camélia ne pourront jamais prospérer dans un sol alcalin. Même l'ombre et le soleil sont des éléments à prendre en considération. La meilleure exposition pour un jardin est celle du sud-ouest, car pendant les jours elle favorise un ensoleillement maximum: en présence de climats très chauds, cependant, il serait préférable d'avoir une zone ombragée devant. Le choix des essences dépend donc également de la qualité de la lumière: une ombre trop longue, en effet, contribue à créer une sensation de froid. Bien sûr, pour concevoir un jardin, il faut également tenir compte de l'espace disponible: ce n'est que de cette manière qu'il est possible de vérifier la possibilité éventuelle de diviser la zone en zones fonctionnelles (par exemple une zone pour la détente des adultes, une zone pour les jeux). d'enfants, etc.), et d'évaluer le nombre et le type de plantes qui peuvent être placées: un conifère de huit mètres de haut s'élèvera magnifiquement dans un grand jardin, mais sera inutilement encombrant dans un petit jardin, pour lequel il sera conseillé de recourir à dans des plantes suspendues ou grimpantes, sur des murs ou des murs, afin de tirer le meilleur parti des surfaces verticales. En plus d'économiser de l'espace, en revanche, un grimpeur comme la glycine, en grandissant, procure une sensation de plus grande profondeur.

La fonction



Mais avant de penser aux arbustes ou arbres à planter, il faut tenir compte des besoins et des exigences: bref, à quoi servira le jardin? Sera-ce un espace pour se reposer à l'ombre ou un moyen de profiter au maximum du désir d'avoir un petit potager? Cela conduit à évaluer d'autres aspects plus immédiats et pratiques, tels que l'identification d'un espace pour sécher les vêtements, le positionnement du composteur, le placement des outils de jardin. Il peut ne pas manquer d'éclairage même minime la nuit, ce qui signifie qu'en phase de conception il conviendra de tenir compte de la présence de prises électriques. Encore une fois, vous devrez décider de paver une partie du jardin, et si oui, comment et avec quel matériau le faire: pavé, tuiles ou gravier? Quant à la végétation, il ne faut pas négliger l'irrigation et l'arrosage: pour un petit jardin, ces opérations peuvent être effectuées à la main, avec un simple arrosoir ou la conduite d'eau; pour un jardin plus grand, il pourrait être commode de penser à un système d'irrigation automatique et structuré, pour lequel, par conséquent, des prises d'eau devront être faites. La forme de l'espace vert aura également son importance: il y a peu de jardins symétriques aux formes régulières, triangulaires ou rectangulaires. Habituellement, un jardin a une forme irrégulière, étroite d'un côté et large de l'autre. Il conviendra donc d'essayer de remettre de l'ordre, par exemple en adoucissant les bords les plus durs avec des masses d'arbustes, ou en masquant avec quelques buissons les formes les moins agréables à l'oeil. Les accessoires, en effet, constituent une partie essentielle du jardin: la référence est aux bordures, murs, clôtures ou haies, qui contribuent à la séparation, à la création de différents environnements et à un ombrage spécial. Bref, des barrières plus symboliques que réelles, mais qui se combinent également comme élément décoratif.

Jardin design: Jardins non classiques: le jardin anglais et le jardin minimaliste



Dans le domaine de la conception de jardins, cependant, on peut également choisir de s'éloigner des canons et du style du jardin classique, pour opter pour des solutions plus particulières. Par exemple, le jardin anglais, qui vise à combiner différents éléments naturels (ruisseaux, buissons, étangs, haies, petites cascades), de manière apparemment décontractée, en contraste avec les formes géométriques linéaires; ou encore, le jardin minimaliste, de plus en plus à la mode ces derniers temps, qui entend au contraire valoriser, par l'utilisation de quelques plantes, l'élément architectural, sacrifiant ainsi une partie du vert.