Bonsai

Bonsaï Magnolia


Magnolia Bonsai


Le Magnolia est un arbuste à feuilles persistantes d'une beauté incomparable, originaire du continent asiatique et américain mais aujourd'hui très répandu également en Europe. Son nom scientifique est un hommage au célèbre botaniste français Pierre Magnol, directeur du Jardin botanique de Montpellier.

Caractéristiques


Particulièrement appréciée pour son large feuillage et le parfum intense de ses fleurs, la Magnolia est une plante largement utilisée à des fins ornementales pour embellir les bois et les jardins publics ou pour la culture du bonsaï. Il est également considéré comme un symbole de chance et ses fleurs ont traditionnellement le sens de la beauté, de la dignité et de la modestie (probablement parce que les corolles s'assombrissent dès qu'elles sont touchées ou mouillées sous la pluie).
Il existe deux espèces de Magnolia bonsai, une à feuilles persistantes d'origine américaine et une à feuilles caduques d'origine asiatique, mais il est conseillé d'orienter son choix vers le deuxième stock et en particulier vers le Magnolia stellata, qui a de petites fleurs et fruits , proportionnée à la forme miniaturisée du tronc.
Du point de vue structurel, le bonsaï Magnolia a un tronc irrégulier, densément ramifié à la base, recouvert d'une écorce grisâtre lisse. Le feuillage épais a une forme arrondie, ovale ou arrondie, et est formé de branches rose argenté et de feuilles ovales ou elliptiques, vert clair, qui deviennent jaunes ou bronzées en automne, avant de tomber. Au printemps, l'arbuste produit une floraison spectaculaire, caractérisée par de grandes fleurs solitaires, en étoile ou en coupe, qui contiennent dix à quinze pétales de blanc pur ou rose et allongés.

Présentoir, arrosage et fertilisation



Qu'ils soient à feuilles persistantes ou à feuilles caduques, les Magnolias ont des besoins similaires. Le Magnolia bonsai est une plante d'extérieur à laquelle il faut assurer un séjour abondamment ensoleillé: il pourrait aussi pousser à l'ombre, mais au printemps il présenterait une floraison plus rare et moins vive.
Étant un arbuste plutôt robuste, le Magnolia peut résister à des températures minimales, mais en cas d'hivers trop froids, il est conseillé de le protéger avec des boucliers adéquats ou de couvrir le sol de paille et de feuilles sèches. Il est également préférable de ne pas l'exposer excessivement au vent et au gel, pour éviter que les bourgeons ne soient ruinés ou endommagés.
Le bonsaï Magnolia doit être arrosé au besoin tout au long de l'année, généralement tous les quinze jours, en évitant les excès et en s'assurant que le sol est complètement sec, car une stagnation répétée pourrait endommager profondément les racines. Pendant la saison estivale, il est nécessaire d'éviter l'arrosage pendant les heures chaudes et d'effectuer l'opération le soir, afin que le sol soit maintenu humide toute la nuit; pendant la saison d'hiver, en revanche, il n'est pas recommandé d'arroser lorsque le soleil est déjà couché, car le bonsaï serait exposé au risque de gel.
La fertilisation doit être effectuée chaque année, sur une base mensuelle, pendant la période végétative, mais elle doit être interrompue en juillet et août et pendant la floraison. L'engrais doit être de nature minérale, avec une prévalence d'azote et de sulfate de fer, et peut être ajouté à l'eau utilisée pour l'arrosage; Il est préférable d'utiliser un engrais liquide et l'opération doit être effectuée après avoir correctement humidifié le sol, pour éviter d'endommager la masse racinaire.

Rempotage et élagage



Le sol de bonsaï Magnolia doit être renouvelé tous les deux à trois ans. La plante ne tolère pas les substrats calcaires ou argileux, alors qu'elle préfère un sol acide ou neutre, fertile mais surtout très bien drainé, auquel il faut ajouter de l'humus et de la tourbe. Avant de verser le sol dans le pot, il est conseillé d'enlever les racines ligneuses et de placer le gravier au fond, sur les trous de drainage, ce qui empêchera le substrat de s'échapper lors de l'arrosage et agira comme une barrière contre les parasites. La fréquence des opérations de rempotage doit diminuer à mesure que le spécimen de bonsaï Magnolia devient adulte, lorsqu'il suffit de rempoter tous les quatre à cinq ans.
Le Magnolia bonsai est une plante caractérisée par une croissance lente et harmonieuse, elle ne doit donc généralement pas être taillée. Si, en revanche, des actions correctives sont nécessaires, pour éliminer les branches endommagées, malades ou désordonnées, il faut attendre la fin de la floraison. Au lieu de cela, il est possible de procéder à l'application d'appareils orthopédiques pendant la période végétative, ayant la prévoyance de protéger l'écorce dans les points d'encouragement et d'intervenir sur les branches les plus jeunes et les plus flexibles. Quelques heures avant l'application, pour augmenter l'élasticité de la plante, il est conseillé d'effectuer un bon arrosage.

Bonsaï magnolia: Pathologies


Bien que le bonsaï Magnolia ne soit pas fréquemment l'objet d'attaques parasitaires, il est toujours préférable d'utiliser des traitements préventifs, en administrant des insecticides et des fongicides systémiques. Cependant, plus que les animaux nuisibles, tels que les pucerons, c'est un spécimen qui craint surtout la moisissure, le mouchetage du feuillage, le gel et la pourriture des racines: il est donc très important d'assurer un bon drainage du sol et de bien réparer ou recouvrir la plante en quelques mois caractérisé par un climat trop rigide.