Meubles de jardin

Jardins d'hiver


Jardins d'hiver


Les mois d'hiver, notamment en raison du froid intense, ne sont pas très adaptés au jardinage.
Cependant, comme on le sait, l'hiver est la saison au cours de laquelle la grande majorité des arbres et des plantes entrent dans une phase de repos, au cours de laquelle l'organisme végétal minimise les activités vitales de régénération.
En supposant que la conformation géographique particulière de l'Italie puisse donner lieu à des exceptions locales en raison du climat notoirement plus doux et plus tempéré des régions du sud de la péninsule, il est bon de considérer que pendant les mois d'hiver, les températures sont normalement maintenues trop froides pour la survie d'un grand nombre de plantes, qui nécessitent donc une attention particulière. Ces espèces végétales, en particulier celles qui ne sont pas strictement indigènes à la zone où se trouve le jardin, doivent recevoir une attention particulière pour faire face à la saison froide, car les basses températures pourraient compromettre leur santé.
En outre, les mois d'hiver s'avèrent être les plus adaptés à certains travaux ordinaires, tels que le rempotage et le renouvellement du sol, la plantation de nouvelles plantes, la taille des adultes et la réalisation de certaines interventions phytosanitaires essentielles pour lutter contre les attaques des parasites.
Chaque espèce de plante a, bien sûr, des besoins particuliers, il est donc bon de garder à l'esprit les conditions optimales pour que la plante passe la période de repos hivernal sans être affectée.
Certains arbres et arbustes particulièrement sensibles aux climats rigoureux doivent être protégés par des matériaux isolants (feuilles plastiques remplies de feuilles sèches ou de polystyrène par exemple); les plantes en pot devraient normalement être déplacées à l'intérieur d'une serre ou, alternativement, dans des zones de la maison avec une lumière suffisante et une température pas trop chaude; les plantes succulentes ont alors des besoins particuliers et peuvent nécessiter des températures relativement froides (normalement entre 4 et 12 degrés Celsius).
Concernant les interventions phytosanitaires, il est bon de considérer que pendant les mois d'hiver certaines plantes ont besoin de recevoir des traitements spécifiques contre les parasites qui pondent leurs œufs en hiver. Frapper les larves de ravageurs est le moyen le plus efficace d'empêcher la plante d'être massivement attaquée au printemps.

Arbres et arbustes



Pendant l'hiver, il est bon de réparer du gel dans une salle d'hivernage protégée les espèces les plus sensibles cultivées en pots (jasmin bleu, cycas, bunganvillea, palmiers, agrumes).
Pendant les jours ensoleillés, il est bon d'ouvrir les aires d'hivernage pour les aérer; en même temps, il est bon d'enlever toutes les feuilles sèches qui pourraient être tombées au sol car elles pourraient se transformer en parasites. Il serait bon de le faire au moins une fois par semaine, en profitant pour irriguer les plantes.
En ce qui concerne les plantes d'extérieur, en cas de chute de neige, il est bon de retirer la couverture du feuillage, pour éviter que les branches ne soient cassées par un poids excessif. Les plantes les plus sujettes à l'écrasement, et donc les plus nécessiteuses de ce nettoyage, sont les conifères comme les pins, les olives, les troènes, les magnolias. Pour effectuer l'opération, il suffit d'avoir un poteau tapissé à l'extrémité de quelques chiffons, afin de ne pas abîmer l'écorce de la plante.
En ce qui concerne l'élagage, l'hiver est la saison idéale pour éliminer les branches sèches, malades ou cassées: la plante, normalement en phase de repos, ne sera pas affectée par le traumatisme.
Pendant la saison d'hiver, il est enfin possible de prévoir une intervention phytosanitaire contre les nids processionnaires: ceux-ci doivent être aspergés avec les produits appropriés puis retirés et si possible brûlés, afin d'éliminer les parasites.
Enfin, l'hiver est le meilleur moment pour planter de nouvelles plantes: après avoir creusé le trou qui abritera la plante, il est bon de tremper les racines pendant une demi-heure dans un seau contenant un mélange de terre fine, d'eau et de fumier. cool. De cette façon, l'enracinement de la plante sera favorisé, qui devra être abondamment irrigué dès sa plantation.

Plantes acidophiles (rhododendrons, hortensias, camélias, azalées, bruyères)



Étant donné que le quartier d'hiver est extrêmement froid, il est déconseillé d'effectuer tout type de travail sur les plantes acidophiles, sauf pour les protéger du froid et éliminer la neige qui pourrait se déposer sur le feuillage.
Les plantes qui poussent au sol doivent être protégées avec un paillis abondant (écorce, feuilles sèches, tonte de l'herbe), afin que le gel ne compromette pas les fonctions vitales de l'acidophilus.
Les plantes cultivées en pots, par contre, doivent être placées en plein air, mais réparées (niches, escaliers extérieurs), de préférence orientées au sud. Si vous vivez dans des zones où les températures tombent souvent en dessous de zéro, mieux vaut tapisser les vaisseaux avec un matériau isolant pour protéger les racines.
Les plantes doivent être irriguées régulièrement, de sorte que le sol soit constamment humide.
Après la mi-février, les plantes les plus matures peuvent être taillées, éliminant les branches les moins vigoureuses ou, à bifurcations, celles de plus courte longueur. Dans la même période, des opérations de rempotage et de changement de sol peuvent être effectuées.

Jardins d'hiver: Plantes bulbeuses et tubéreuses


Les bulbes de ces espèces végétales sont normalement plantés pendant les mois d'automne.
Les bulbes étant plantés à faible profondeur, il convient de s'assurer que la pluie ou l'alternance de givre et de dégel n'enlèvent pas la couche de terre qui les recouvre: pour éviter cette possibilité, il est conseillé de poser une couche d'écorce (mieux si pin) de quelques centimètres d'épaisseur.
Lorsque les bulbes ont germé, il est bon de les protéger avec un maillage qui n'est pas trop épais pour éloigner les oiseaux sauvages, qui se nourrissent normalement d'eux.
Si le quartier d'hiver est particulièrement sec, il est bon d'irriguer périodiquement les parterres ou pots de fleurs, en choisissant si possible les heures centrales de la journée pour réaliser l'opération.
En ce qui concerne les interventions phytosanitaires, avant de planter les bulbes, il est bon d'éliminer ceux qui sont affectés par les infections à moisissures. Ceux-ci sont causés par certains champignons parasites, et s'ils sont négligés, ils peuvent s'étendre à des bulbes sains.