Jardinage

Comment faire un jardin


Créer un jardin: quand semer


Comment faire un jardin? De nombreux aspects doivent être pris en compte lors de la conception d'un jardin: du climat au type de plantes, de l'exposition au soleil à la surface disponible, du budget à l'attention que l'on porte à capable de les dédier. Tout d'abord, il convient de noter que pour semer une nouvelle pelouse, la meilleure période se situe entre mars et mai, ou alternativement celle de la mi-septembre aux derniers jours d'octobre. Il faut commencer à désherber le sol, en utilisant un herbicide total disponible dans n'importe quelle jardinerie, en respectant les doses indiquées sur le flacon. Ainsi, après avoir passé au moins trois semaines à faire disparaître complètement les mauvaises herbes (celles qui sont récurrentes ou de taille importante, cependant, peuvent également être éliminées manuellement, à l'aide d'un couteau), vous pouvez nettoyer le sol des branches et des pierres, puis tournez-le avec une houe au moins dans sa couche de surface. Il est bon de se rappeler, en revanche, de ne pas marcher sur le sol après avoir appliqué l'herbicide (qui entre autres, étant toxique, doit être évité si des plantes sont cultivées à proximité qui seront utilisées pour la nourriture). Ensuite, une couche de terre par pelouse doit être posée sur le sol, pas plus de deux doigts, qui a une plus grande quantité de sable que la terre universelle; si nécessaire, il peut être mélangé avec des granules d'engrais à libération lente. Avant de semer, il est bon de se rappeler que plus la pelouse est prisée, plus elle sera fragile, sensible aux intempéries et plus elle aura besoin de soins, d'irrigation et d'engrais. Il est donc conseillé d'opter pour un mélange à parts égales de festuca et de ray-grass: la première graine, fine mais rustique, tarde à germer et peut s'adapter sans problème à des conditions extrêmes comme la sécheresse, le soleil au pic et l'ombre prolongée; le second, en revanche, est nettement plus rapide et plus fin. Il est important d'effectuer l'ensemencement afin que les graines soient réparties uniformément à la surface.

Que faire après le semis



Une fois le semis terminé, la pelouse doit être irriguée deux fois par jour, mais à l'aide d'un jet d'eau légère, notamment nébulisée. Ces arrosages doivent se poursuivre jusqu'à ce que les brins d'herbe aient atteint une hauteur de trois centimètres. À partir de ce moment, la pelouse, maintenant germée, aura besoin de soins périodiques. Quant à l'administration d'eau, la pelouse devra être mouillée abondamment dans les premières heures du matin une fois tous les deux jours. L'herbe ne peut pas être négligée, c'est pourquoi il est préférable de s'appuyer sur un système d'irrigation automatique: en pratique, des arroseurs connectés à une minuterie, qui est connectée à un robinet. La fertilisation est également indispensable, à réaliser quatre fois par an: la première, avec des granules NPK à libération lente (acronyme de l'azote, du phosphore et du potassium), vers la fin février; le second, avec un engrais anti-stress, vers la mi-mai, afin de préparer l'herbe à la sécheresse estivale; le troisième, toujours avec des granules de NPL à libération lente, à la mi-septembre; et enfin le dernier, toujours avec engrais anti-stress, fin octobre, face au froid hivernal. Dans la construction du jardin, l'aération joue un rôle fondamental, étant donné que l'herbe souffre notamment de la stagnation de l'eau. Pour cette raison, il serait important de pouvoir identifier les points de stagnation, en les créant en correspondance avec les trous, à l'aide d'une fourchette, afin de faciliter l'écoulement de l'eau. Une fois tous les trois mois, il est indispensable de passer avec des chaussures à crampons au sol, afin d'améliorer le drainage global. A la même fréquence, il est conseillé de retirer le feutre de la pelouse, à l'aide d'un râteau à peigne: le but est d'enlever les tiges sèches qui, en enveloppant les racines, pourraient exposer l'herbe aux pathologies et infections.

Comment faire un jardin: accessoires et objets



En créant un jardin, en revanche, en plus de la composante végétale, nous devons penser à l'élément humain: la référence est à tous les objets et accessoires qui contribuent à embellir et à rendre un espace vert plus fonctionnel. Si l'espace disponible est assez grand, par exemple, il ne manquera pas d'espace pour les enfants, avec des jeux comme des toboggans et des balançoires pour divertir les plus petits en toute sécurité. Dans un jardin respectable, bien sûr, vous avez besoin d'au moins une table, avec des chaises et des bancs, pour créer un espace de détente qui peut également servir de lieu pour déjeuner ou dîner. Et en ce qui concerne la nourriture, il convient d'envisager l'idée d'enrichir le jardin avec un barbecue, en brique ou en pierre, pour préparer de savoureuses viandes et légumes grillés pendant l'été en plein air. On ne peut cependant pas oublier de créer une zone suffisamment ombragée: et, s'il n'y a pas assez de plantes ou de grands arbres, pour mener à bien cette tâche, vous pouvez penser à opter pour un gazebo, avec une belle chaise berçante positionnée à l'intérieur.