Meubles de jardin

Aménagement de jardins


Aménagement de jardins: utilisez des arbustes


La préparation des jardins implique évidemment le choix des plantes et des espèces végétales qui peuvent décorer l'espace vert d'une manière riche et esthétique. De ce point de vue, le choix de privilégier les arbustes se révèle toujours fiable et réussi, d'autant plus lorsqu'il s'agit d'arbustes à feuilles persistantes: en plus d'être une garantie pour le paysage, ils jouent un rôle psychologique particulièrement important, comment ils transmettent un sentiment de tranquillité tout au long de l'année, mais surtout en hiver. Si vous avez un grand jardin, vous pouvez compter sur de grands arbustes, c'est-à-dire avec une hauteur comprise entre trois et sept mètres: considérés comme de petits arbres, ils peuvent être plantés sans problème en tant que simples, isolés par rapport à d'autres plantes, d'autant plus lorsqu'elles ont des feuilles ou des fleurs décidément ornementales: c'est le cas par exemple du camellia japonica. Une espèce comme le prunus laurocerasus, d'autre part, peut être utilisée, en la plantant en rangées, comme écran ou barrière végétale. Il est à noter qu'en coupant la tige près du sol, les branches donnent naissance à une haie basse, épaisse et plutôt compacte. Les arbustes moyens sont également très répandus dans les installations de jardin, également idéaux pour les espaces moyens à petits: trois mètres de haut au maximum, ils offrent la possibilité de choisir entre différentes structures et formes, en fonction des besoins et des goûts personnels. Habituellement disposés en groupes assez petits, ils sont souvent utilisés comme éléments de délimitation entre propriétés ou entre différentes zones d'un même environnement. Il faut leur donner une taille particulièrement soignée, ce qui donne naissance à une paroi suffisamment épaisse, capable de durer dans le temps. Rien n'empêche, entre autres, d'utiliser de tels arbustes pour masquer des déformations ou des parties esthétiquement laides de bâtiments ou de bâtiments. Quant aux petits arbustes, en revanche, ils peuvent être plantés en groupe ou isolés, notamment sur des terrains à faible pente. Généralement, ils sont utilisés pour séparer les parterres de fleurs, ou pour délimiter des zones à des fins différentes (par exemple la zone avec des jeux pour enfants de la zone de barbecue, ou une roseraie d'une prairie).

L'importance du terrain


Avant de choisir un arbuste au lieu d'un autre, il est bien sûr nécessaire de traiter le sol sur lequel ils doivent être semés ou plantés: le degré d'acidité du sol, ainsi que la teneur élevée ou faible en nutriments, sont des paramètres fondamentaux à prendre en compte lors de l'aménagement du jardin. Cela vaut, bien sûr, non seulement pour les arbustes, mais pour toutes les plantes que vous souhaitez semer, et bien sûr aussi pour la pelouse.

Semis et arrosage



Concernant le semis de la pelouse, avant de le réaliser, il est conseillé de traiter le sol qui devra l'héberger avec un herbicide, qui doit être laissé agir pendant au moins trois semaines (en évitant de l'étaler à proximité des cultures qui donneront vie aux légumes ou autres légumes destinés à finition sur la table); dans le cas de mauvaises herbes particulièrement grosses ou résistantes, vous devrez procéder manuellement, éventuellement à l'aide d'un petit couteau. Une fois semée, la pelouse doit être irriguée deux fois par jour jusqu'à ce que les brins d'herbe émergeant du sol aient atteint une hauteur de trois centimètres. À partir de ce moment, les arrosages peuvent être réduits, en les laissant tomber une fois tous les deux jours. L'herbe du jardin doit être mouillée aux premières heures du matin: pour cette raison, afin d'éviter l'effort et la fatigue, il est conseillé de disposer d'un système d'irrigation automatique, qui fournira de l'eau pour les temps et les quantités nécessaires.
En parlant d'eau, même s'il s'agit d'un élément sous-évalué, il provoque souvent la mort de certaines plantes, ou en tout cas la pourriture de l'herbe. Il semble étrange que l'élément qui donne la vie puisse également causer la mort, mais c'est le cas: beaucoup, en fait, ne savent pas que, même plus qu'un manque d'eau, un excès d'eau est nocif pour les espèces végétales. En d'autres termes, une irrigation trop fréquente et inutile peut causer de graves dommages. La raison en est vite expliquée: si le sol est mouillé alors qu'il n'y en a pas besoin, il est capable de faire couler l'eau avec difficulté (d'autant plus s'il est, par nature, peu drainant); par conséquent, des stagnations d'eau se forment qui provoquent un excès d'humidité et peuvent favoriser l'apparition d'infections et de champignons. Pour éviter ces risques, d'une part il faut favoriser le drainage du sol (par des opérations périodiques de désherbage) et d'autre part respecter le calendrier d'arrosage.

Aménagement de jardins: calcul du budget disponible


En conclusion, il convient de rappeler qu’un aménagement efficace des jardins ne peut être conçu sans tenir compte du budget initial, et finalement du montant que l’on peut dépenser: pour cette raison, faire un calcul préventif de la les dépenses à supporter ne favoriseront que l'exécution des travaux, et surtout éviteront de laisser une ou plusieurs récoltes au milieu.