Meubles de jardin

Travaux de jardinage


Printemps


La saison d'éveil de la nature du sommeil hivernal est celle au cours de laquelle votre engagement au jardinage devra être plus prudent et constant. En retour, votre jardin vous récompensera à la vue de fleurs colorées et copieuses et d'un feuillage abondant.
Une fois l'hiver terminé, le premier travail nécessaire à effectuer consiste à nettoyer en général le sol des feuilles sèches ainsi que du matériel de paillage désormais inutilisable, auquel l'enlèvement des mauvaises herbes doit suivre afin d'empêcher sa floraison qui, avec le développement de nouvelles graines, pourrait favoriser la repousse de la même chose.
Une fois le sol libéré, nous pourrons, après le binage, déplacer le sol encore durci par le gel, effectuer une opération très importante pour les plantes au printemps, c'est-à-dire la fertilisation. De la même manière, en mélangeant au sol des substances naturelles telles que le fumier ou l'engrais de vers de terre ou des produits d'origine chimique tels que l'engrais granulaire, nous rendrons les mêmes mous et riches en éléments utiles pour le développement des plantes.
Une autre opération recommandée au printemps concerne la taille, qui pour certaines plantes doit être effectuée précisément dans cette période après avoir déjà produit les fleurs, afin d'éviter le risque d'éliminer, avec les vieilles branches, même les bourgeons possibles. Cependant, la taille ne doit jamais être drastique, se limitant à raccourcir les branches très allongées ainsi qu'à éliminer les feuilles, afin d'éviter, si nous remarquons des signes de maladies fongiques, la propagation de la maladie dans le jardin, favorisée par le climat chaud et humide du printemps.
C'est également la saison la plus appropriée pour transplanter les espèces botaniques ayant des problèmes de croissance lente ou excessive. Dans tous les cas, il est essentiel de ne pas effectuer cette opération pendant la phase de floraison et d'ajuster la taille des nouveaux conteneurs à celle des plantes, en enlevant d'abord la terre sèche de la surface du gazon et en élaguant les racines malades sans endommager le reste.

L'été



Les températures élevées de la saison chaude peuvent créer un facteur d'arrêt pour la croissance de nos plantes, en particulier pour celles cultivées en pots. En fait, le soleil, en surchauffant les parois du récipient, peut endommager les racines au point de les brûler. Pour cette raison, il est conseillé de déplacer les plantes les plus délicates vers des endroits ombragés où leur lumière et leur chaleur n'atteignent pas directement.
L'opération à réaliser tout au long de l'année en fonction des besoins, mais plus encore en été, est l'arrosage. En fait, en fournissant aux plantes le bon approvisionnement en eau dont elles ont besoin pour faire face à la chaleur de l'été, elles sont empêchées de dépérir et de mourir. Même l'arrosage doit être effectué cependant avec critère, en évitant de mouiller les plantes pendant la journée mais le soir ou tôt le matin et en laissant reposer l'eau souvent froide provenant du robinet dans l'arrosage, afin de ne pas leur causer de choc thermique très nocif.

Automne



La saison des feuilles qui tombent pendant laquelle les plantes se préparent à affronter le long sommeil hivernal est la moins exigeante, du point de vue du travail au jardin, par rapport au printemps ou à l'été. Cependant, il est nécessaire d'effectuer certaines opérations indispensables pour les préparer à affronter au mieux la saison froide et garantir la bonne croissance végétative au printemps.
Le principal d'entre eux est la fertilisation, qui sera effectuée, comme au printemps, de préférence avec des substances d'origine organique telles que le fumier et afin de remédier à l'appauvrissement du sol provoqué par l'été. Il faudra également éviter l'accumulation de trop de feuilles tombées au sol, les ramasser et les stocker dans un conteneur où, décomposé, pourra ensuite être utilisé comme engrais.
Enfin, l'automne est la saison idéale pour planter des bulbes à fleurs tels que des crocus, des jonquilles ou des tulipes, qui coloreront votre jardin dès la première chaleur du printemps prochain.

Jardinage: hiver



Avec l'arrivée de l'hiver, le jardin fait face à sa période de repos végétatif. Cependant, si nous ne l'avons pas déjà fait à l'automne, nous avons encore le temps de planter des bulbes à floraison printanière.
Si au contraire nous voulons rendre notre jardin moins nu, nous pourrions planter ces espèces qui s'adaptent très bien aux rigueurs de la saison froide et donner une touche de couleur à leurs fleurs ou baies, comme les violettes ou la gaultheria.
Afin de réparer les plantes les plus délicates du gel, en plus d'abriter celles cultivées dans des pots comme le laurier rose, le gardénia ou l'hibiscus dans une serre froide, le paillage est essentiel, c'est-à-dire couvrir les terres adjacentes de paille, de feuilles, d'aiguilles de pin ou de tourbe, pour ceux cultivés en pleine terre.
Enfin il faut réduire les arrosages, en ne les faisant qu'en cas de besoin et arrêter les fertilisations pour les reprendre à la belle saison.