Fleurs

Fleurs en papier origami


BREF HISTOIRE ET ART DES FLEURS


Partie intégrante non seulement de la culture japonaise mais de toute la culture orientale, l'origami est un art qui permet d'obtenir des objets tridimensionnels à l'aide de structures bidimensionnelles, facilement disponibles. La fascination intrinsèque de cette technique tire sa force des qualités de capacité manuelle, de créativité et de sens esthétique nécessaires, mais surtout du contraste évident entre la complexité des créations qui peuvent être faites et la simplicité du matériau de départ.
L'origami étant fréquemment utilisé en shinto comme offrande symbolique rituelle et votive aux dieux, les principes de base qui le régissent trouvent sans aucun doute leurs racines dans la conception religieuse du cycle de vie et l'acceptation de la mort: la complexité et la fragilité du papier sont en fait c'est un symbole de la mortalité du temple, qui est traditionnellement reconstruit toujours tous les vingt ans. La fugacité humaine et la périssabilité des différents supports ne sont pas considérées comme une valeur négative: en effet, le message intrinsèque de cette philosophie de vie est que la beauté et les formes peuvent être recréées et renaître dans un cycle continu.
La période d'affirmation de l'art de l'origami remonte au 8ème siècle après JC, à la soi-disant période Heian, au cours de laquelle la cour impériale japonaise a atteint le sommet de sa splendeur et de son raffinement. Depuis lors, diverses créatures en papier, de formes, de fonctions et de significations différentes, ont été utilisées et sont toujours reproduites à l'occasion de fêtes religieuses, de célébrations civiles, d'événements familiaux et d'événements.
En particulier, inhérent à la culture japonaise, il existe un profond respect de la nature, qui se traduit par l'admiration et la vénération pour tous les arts liés à l'utilisation des fleurs ou qui pointent vers la reproduction d'éléments naturels. Sans surprise, la création de fleurs en papier est l'une des techniques d'origami les plus répandues, à la fois pour embellir la maison, les magasins et les rues qui sont offerts en cadeau aux amis, aux amoureux et à la famille. Par exemple, le papier plié en forme de fleur de lotus transmet un message d'innocence, en forme de rose est une déclaration d'amour.
À l'époque moderne, les principes de l'origami ont été appliqués dans divers domaines, tels que l'architecture, et la technique est fréquemment utilisée dans les exercices de réadaptation pour les personnes âgées et les handicapés ou dans les divertissements pour enfants.

TECHNIQUE ET MATÉRIAUX



La technique traditionnelle de l'origami n'était pas très rigide et faisait fréquemment appel à des découpes, ainsi qu'à partir de bases pas forcément carrées; les modèles diffusés de nos jours sont au contraire beaucoup plus schématiques et la forme de départ a presque toujours quatre côtés réguliers. Vous pouvez vous réjouir de la création d'objets en papier et de fleurs en toute situation, où que vous soyez: à partir de la présence incontournable d'une feuille de papier, vous pouvez utiliser n'importe quel matériau (papier ou journal simple, cadeau, plastifié) ) et la taille et la couleur peuvent être choisies proportionnellement à l'objet à obtenir. Bien que l'art japonais s'inspire des principes et des connaissances géométriques et mathématiques, il n'est pas nécessaire de détailler la formation, mais une certaine précision et une attention suffisante suffisent pour suivre pas à pas les règles. Lorsque vous pliez le papier, gardez les coins immobiles, assurez-vous que les bords correspondent parfaitement et que les plis sont bien marqués.
La procédure pour la plupart des figures en papier peut être divisée en étapes plus simples consistant en une succession de plis très précis, chacun ayant sa propre dénomination typique (parmi les plus utilisés, il peut inclure le pli vers le bas, le pli en amont, le pli accordéon, le pli livre). La plupart des figures proviennent d'une forme de base (base de cerf-volant, base de poisson, base triangulaire, base carrée, base de fleur, base de grue) à laquelle une série de variations sont appliquées jusqu'à la réalisation de la figure complète. En outre, la diffusion mondiale de l'art du papier a permis d'enrichir les modèles primaires sous des formes plus complexes; Parfois, le papier doit être gondolé, plié, roulé ou humidifié.

Fleurs en papier origami: FLEURS DE PAPIER



Pour faire une fleur de lotus, il faut prévoir une feuille carrée, de préférence blanche avec des rayures fuchsia. Commencez par plier les quatre coins vers le centre, puis la figure est inversée en répétant la même opération. À ce stade, il est nécessaire d'extraire doucement les pointes une à la fois, en les façonnant en forme de coupe ou de pétale et en maintenant fermement la zone centrale.
Pour faire un nénuphar, vous devez commencer par une grande feuille de base carrée, qui doit être pliée sur les deux diagonales et sur les lignes médianes. Procéder en pliant vers le centre les quatre coins latéraux, jusqu'à former un carré plus petit, qui doit être correctement plié comme le précédent, pour obtenir un troisième carré de dimensions encore plus petites. À ce stade, la feuille doit être retournée et l'opération répétée pour la quatrième (et dernière) fois. On passe ensuite à plier chaque point vers le centre, en restant cependant éloigné: en gardant la pointe juste pliée avec le pouce, il faut prendre le rabat inférieur de l'autre main et le tourner vers l'avant. Cette procédure doit être effectuée quatre fois, pour tous les conseils: prenez ensuite le deuxième ordre de pétales et inversez-les un par un, en commençant par le troisième ordre. Enfin, nous devons rouvrir la fleur et façonner un peu la figure pour obtenir la forme caractéristique d'un nénuphar.