Meubles de jardin

Sol sablonneux


CARACTÉRISTIQUES


Dans un sol sablonneux, le nombre de particules de sable prédomine, qui peut être grossier, fin ou moyen.
L'aspect négatif de ce type de sol est représenté par la faible capacité à maintenir l'eau, la laissant glisser très facilement de la même manière qu'un terrain pierreux.
En revanche, l'avantage de sols sablonneux C'est qu'ils sont traités avec une extrême facilité et, compte tenu de leur capacité à mieux faire circuler l'air à l'intérieur, ils contiennent une quantité élevée et bénéfique d'oxygène, au profit des plantes à cultiver sur un tel sol.
Grâce à l'apport de fertilisations fréquentes avec du fumier, du compost, du fumier et des engrais, ce type de sol tirera d'énormes profits de l'humus qui se formera à l'intérieur, bénéficiant certainement également de la bonne alimentation et de la bonne santé des plantes et des légumes ils seront hébergés pendant le cycle végétatif.
N'oubliez pas qu'un sol sablonneux ou trop lâche, elle se réchauffe au début du printemps et a tendance à rester sèche et sèche pendant la saison estivale, ou en tout cas pendant les mois chauds et secs. Pour cette raison, il est bon de choisir un type de légume adapté à la culture sur un sol sablonneux. Quels pourraient être ces légumes? Certainement l'ail, l'oignon, le poivron, l'échalote, la tomate, l'aubergine, la carotte, la pastèque, la pomme de terre, le fenouil et même la fève!

COMMENT INTERVENIR SUR UN SOL SABLEUX



Si le sol est caractérisé par la présence massive de particules de sable grossières, fines ou moyennes, de gravier, de galets et similaires, il sera soumis à des phénomènes de mauvaise cohésion et de propension minimale à la rétention d'humidité. Dans ce cas, pour certains types de cultures, il ne sera pas du tout adapté à la culture car il n'est pas très humidifié.
La meilleure façon d'intervenir dans ces cas est de corriger la situation en limitant au minimum les dégâts. Comme, comment? En fabriquant une substance organique, elle peut améliorer considérablement la qualité du sol sablonneux, même pour se réaménager et rendre la composition du sol plus stable avec pour conséquence d'améliorer sa capacité à retenir l'eau et toutes les substances fertilisantes qui peuvent éventuellement y être dissoutes. . Ce faisant, l'un des effets les plus notables à court terme est l'augmentation de la capacité de cohésion des particules de sable, avec l'amélioration conséquente de la structure et de la qualité du sol, ainsi que sa capacité à accueillir des cultures de plantes et de légumes.
Si vous avez un sol sablonneux de taille limitée, alors l'aide d'argile peut vous aider. Vous pouvez en effet, uniquement pour des terres pas trop grandes, sinon ce serait trop cher en termes économiques, faire une quantité suffisante d'argile même dans les zones du jardin où vous comptez cultiver des légumes particulièrement exigeants en termes de stabilité et de structure du sol. En effet, avec de l'argile, le sol sablonneux sera rendu plus structuré, l'aidant à retenir les substances liquides et nourrissantes, augmentant considérablement la qualité principale d'un sol: la fertilité! Dans ce cas, les dépenses d'énergie et d'argent seront minimisées, au profit de vos cultures et de la santé de vos légumes.

Sol sableux: COMMENT RECONNAÎTRE UN SOL DE TYPE SABLEUX



Il existe différentes méthodes pour faire revivre le type de sol que nous allons cultiver. Reconnaître les caractéristiques du sol est d'une importance cruciale pour le choix des légumes que nous avons l'intention d'héberger dans notre jardin; le bon choix évitera des dépenses inutiles d'énergie, de temps et d'argent, évitant également la déception de voir des légumes qui ont demandé tant d'efforts et d'efforts pour pourrir, dépérir et mourir. Pour cette raison, apprendre à reconnaître le terrain est fondamental, bien que les techniques soient extrêmement simples.
Tout d'abord, il est possible d'évaluer le type de terrain avec un examen tactile. Oui, sans avoir besoin d'un équipement sophistiqué et coûteux, nous pouvons utiliser nos mains pour reconnaître le degré de cohésion des particules qui composent le sol de notre jardin. Et cela se fait avec une extrême simplicité.
Abaissez-vous et prenez une bonne poignée de terre de la portion de jardin que vous avez l'intention d'analyser. Dans votre poing, pressez la quantité que vous avez prise et farinez-la avec vos doigts, en ouvrant la main immédiatement après. Si la portion de terre que vous avez entre les mains s'effrite et s'effrite extrêmement facilement à l'intérieur de votre paume, vous êtes alors confronté à un sol meuble et léger, donc sableux, et il sera nécessaire de fonctionner comme décrit ci-dessus, ou avec l'apport d'humus, de fumier, d'engrais ou d'argile.
Une autre voie, réalisable après le test tactile, consiste à mettre une parcelle de terrain prélevée dans le jardin dans une jarre remplie d'eau. Remplissez le pot pendant un quart, puis ajoutez de l'eau. Secouez vigoureusement le pot après l'avoir soigneusement scellé et observez comment se comporte la terre que vous avez insérée.
Au fond, les particules les plus lourdes tomberont immédiatement, celles de sable et de gravier. Ensuite, pour suivre, la terre et tout le reste. De cette façon, vous aurez la possibilité de vérifier le degré de sable du terrain sur lequel vous avez l'intention d'opérer.