Meubles de jardin

étangs de jardin


Étangs de jardin: comment les créer


La création d'étangs de jardin n'est pas simplement un choix esthétique, mais peut également jouer un rôle fonctionnel dans la création d'un écosystème naturel miniature, par exemple en créant un refuge pour certaines espèces animales. Au fil du temps, un étang peut nécessiter un entretien assez limité: il est certain qu'il est essentiel de le garder propre, notamment en ce qui concerne la formation d'algues. Voyons donc quelques conseils et suggestions pour créer des étangs de jardin qui allient praticité et esthétique. La position idéale, par rapport au soleil, devrait être celle tournée vers le sud, ou mieux encore dans le sud-ouest: en pratique, exposée au soleil mais pas complètement, étant donné que l'eau à température excessivement chaude risquerait de provoquer une prolifération néfaste des algues . Bref, il est préférable de calculer que, pendant la journée, un tiers de la surface de l'eau est à l'ombre, par exemple protégé par un bâtiment assez haut ou simplement par un groupe d'arbres. Il conviendrait également d'établir un point par rapport auquel l'étang est plus visible, afin de pouvoir profiter de la vue et de la vue de la terrasse ou même de l'intérieur de la maison. Avant de procéder à la réalisation, il est bon de planifier et de planifier les dimensions et la conformation de l'ensemble, en dessinant sur du papier et en gardant à l'esprit les travaux que vous souhaitez effectuer.

Conseils de conception



En outre, les aspects bureaucratiques ne doivent pas être sous-estimés, étant donné que dans de nombreuses municipalités italiennes, des permis spécifiques sont nécessaires pour effectuer les travaux. La forme de l'étang doit être conçue de manière à s'adapter harmonieusement au contexte environnant, ainsi qu'à la présence possible de ruisseaux, de ponts, de cascades et de systèmes d'éclairage. Les plantes inférieures pourraient être placées sur le devant, tandis que les espèces de plantes plus hautes pourraient trouver un espace plus éloigné. Un aspect à prendre en compte est celui lié à la profondeur de l'eau, qui fait que la glace n'affecte pas le fond en hiver, et en même temps qu'en été la surface n'est pas trop chaude. Une profondeur d'un mètre pour une superficie totale de dix mètres carrés est généralement souhaitable. Pour l'entrée d'eau, il faut prévoir l'attaque d'un tuyau de descente. Afin d'éviter la formation de boue dans le jardin à cause de l'eau de pluie, il est essentiel de gérer le débordement, par exemple en créant une connexion avec le puits d'eau claire, ou en demandant à la mairie la permission d'entrer de l'eau claire dans la canalisation municipale. Alternativement, vous pouvez opter pour un drainage, qui peut être réalisé en remplissant un trou d'au moins un mètre de profondeur avec des cailloux et du gravier. Une dernière solution possible est de créer une tranchée autour de l'étang, d'une quarantaine de centimètres de profondeur et d'un demi-mètre de large.

Les materiaux



Bien sûr, pour le placement des filtres, des pompes et des lampes, il faut tenir compte de la présence des tuyaux pour les câbles électriques. Le choix des plantes constitue également un moment important dans le processus décisionnel, également parce que la nécessité de construire des niches de plantation en dépend. Il faut accorder autant d'attention au type de matériau à utiliser. D'une manière générale, les réservoirs préfabriqués sont de dimensions réduites, ce qui présente l'avantage de ne pas nécessiter de travaux particuliers ou exigeants, et peuvent donc également être utilisés sans problème par un particulier. La pose d'une feuille est plus compliquée, mais elle peut facilement s'adapter à l'excavation et permet de réaliser n'importe quelle forme.

étangs de jardin: Au travail


Une fois la planification terminée, il est possible de procéder aux travaux d'excavation, en commençant à tracer la forme de l'étang au sol par piquetage. Les fouilles pour le drainage, pour le raccordement aux conduits et pour tous les câbles électriques ne doivent pas être oubliées. Une fois la phase d'excavation terminée, il est nécessaire de retirer tout objet pouvant représenter un obstacle ou créer des problèmes: racines, pierres, etc. Le sable est ensuite déposé, suivi d'un filet anti-rongeur pour se protéger des souris et des taupes qui pourraient percer la feuille avec une certaine facilité. La couche supérieure sera en feutre: vous pouvez choisir du demi-kilo au feutre au mètre carré, plus fin (idéal lorsque, lors des fouilles, vous rencontrez de la roche), et du feutre à partir de huit cents grammes par mètre carré, plus grand . Enfin, ce sera le tour d'une feuille étanche: une feuille qui peut être facilement réparée et soudée, non seulement pour d'éventuelles réparations mais surtout pour agrandir l'étang, si nécessaire. Une très bonne solution est le type Sarnafil, mais rien ne vous empêche de commander une feuille personnalisée, en prenant soin de mesurer les mesures en collaboration avec l'entreprise fournisseur. De plus, nous tenons compte du fait que le tissu sera plus élastique lors d'une journée chaude, et donc qu'il peut être étalé plus facilement. Après le chiffon, un filet doit être appliqué afin d'éviter que du gravier ne tombe au fond de l'étang. En conclusion, il faut préciser que tous les ponts doivent être réalisés sur un bloc en pierre ou en béton, avec une distance à l'eau d'un maximum de sept centimètres.