Également

Pouvez-vous généralement consommer du gingembre pendant la grossesse? Recettes de thé aux racines saines.


Pendant la grossesse, il est très important pour la femme enceinte de rester en bonne santé, de ne pas succomber au rhume et aux virus. Les préparations pharmaceutiques à l'heure actuelle sont extrêmement indésirables, de sorte que les plantes médicinales viennent à la rescousse, dont la racine de gingembre. Est-ce utile pendant la grossesse, comment l'utiliser correctement et quand est-il préférable d'abandonner complètement cette épice?

Est-il possible pour les femmes enceintes de boire du thé au gingembre avec du citron et du miel, par exemple pour le rhume ou pour se calmer, et vaut-il la peine d'utiliser la racine marinée pour les nausées - nous examinerons plus loin.

Les femmes enceintes peuvent-elles manger de la racine de gingembre ou non, pourquoi?

Il est impossible de répondre sans équivoque à la question de savoir si le gingembre est utile pour les femmes enceintes. Cela est dû au fait que le gingembre, malgré l'abondance de nutriments, a des contre-indications. On considère que certaines propriétés de la plante peuvent nuire au corps de la femme enceinte (Comment le gingembre affecte-t-il le corps d'une femme?). Il existe une théorie selon laquelle lorsque le gingembre est consommé, le tonus de l'utérus augmente, ce qui peut être préjudiciable au fœtus. Il convient de le noter tout de suite - ce n'est qu'une hypothèse, mais il vaut mieux ne pas prendre de risques si une femme a une prédisposition aux fausses couches.

Nous vous suggérons de savoir à partir de la vidéo si le gingembre est possible pendant la grossesse:

Composition chimique du produit

Cette plante se distingue principalement par sa haute teneur en nutriments, grâce à laquelle elle est très appréciée à la fois en cuisine et en médecine. Dans sa composition chimique, le gingembre contient:

  • minéraux (magnésium, phosphore, calcium, fer, sodium, zinc, potassium, chrome, manganèse, silicium;
  • vitamines (A, B1, B2, B3, C, E, K);
  • acides gras (oléique, linoléique, caprylique);
  • les protéines;
  • acides aminés;
  • les graisses;
  • les glucides;
  • le gingérol est une substance résineuse spéciale qui donne un goût épicé et donne au gingembre un effet anti-inflammatoire.

Il n'est pas surprenant qu'avec une telle composition, le gingembre ait de nombreuses propriétés utiles. Néanmoins, les médecins conseillent aux femmes enceintes de faire attention à cette racine miracle... Vous devriez être particulièrement délicat lorsque vous rencontrez du gingembre pour la première fois, car il y a une possibilité de développer une allergie, et si la femme enceinte n'a pas essayé cette épice avant la conception, cela ne vaut pas la peine de commencer.

Caractéristiques de l'utilisation de la racine à ce stade, y compris dans les premiers stades

Au 1er trimestre

Au cours du premier trimestre de la grossesse, le gingembre aide à éliminer les symptômes d'une toxicose précoce. Les odeurs et les goûts de toute nature peuvent rendre une femme enceinte nauséeuse et dégoûtée, conduisant souvent à l'épuisement. Le goût piquant et les huiles essentielles de gingembre donnent au produit la capacité de supprimer les vomissements.

De plus, pendant cette période, une poussée hormonale se produit dans le corps d'une femme, ce qui entraîne une diminution de l'immunité et une augmentation du risque d'attraper un rhume ou un ARVI, ce qui, à son tour, est très dangereux pour le développement du fœtus. Les propriétés bactéricides, anti-inflammatoires et expectorantes du gingembre aideront une femme enceinte à éviter les maux. ou déplacez-le sans complications.

Cet entrepôt de nutriments aide également à reconstituer les réserves de vitamines et à soulager les brûlures d'estomac chez les femmes enceintes.

Au 2ème trimestre

Au deuxième trimestre, la toxicose, en règle générale, recule et l'appétit vient la remplacer. Étant donné que le fœtus grandit activement, nécessite plus de minéraux, de protéines, de coûts énergétiques, une nutrition saine et nutritive de la femme enceinte est mise en avant. Souvent, pendant cette période, les femmes manquent de fer dans le corps. En incluant des aliments contenant du fer, y compris la racine de gingembre, dans votre alimentation, vous pouvez augmenter votre taux d'hémoglobine sans utiliser de médicaments.

De plus, au deuxième trimestre, les femmes enceintes ont souvent des problèmes de peau dans le contexte de changements hormonaux. L'utilisation de masques avec l'ajout de racine de gingembre aide à normaliser le fonctionnement des glandes sébacées et débarrassez-vous du problème.

Au 3ème trimestre

Au troisième trimestre, l'enfant prend une taille importante, ce qui ne peut qu'affecter le travail des organes internes de la femme. Les organes du tractus gastro-intestinal, contraints par le fœtus, cessent de fonctionner à pleine puissance, ce qui se traduit par une violation de la motilité intestinale, l'apparition de constipation et une augmentation de la production de gaz. Manger du gingembre aide à maintenir le fonctionnement normal du système digestif, prévient le développement de la dysbiose et normalise les selles d'une femme enceinte.

En outre, le gingembre peut aider à soulager le gonflement des jambes et à prévenir les varices chez la femme enceinte en raison de son effet anticoagulant.

Important! Si une femme enceinte reçoit un diagnostic de gestose (toxicose aux stades ultérieurs), il n'est pas recommandé de manger de la racine de gingembre.

Y a-t-il des risques liés à l'utilisation ou non, et quoi?

Le gingembre étant un produit très actif aux propriétés prononcées, il présente un certain nombre de contre-indications. Par conséquent, il ne peut être utilisé que pendant une certaine période et sous certaines conditions. Et dans les cas suivants, le gingembre est généralement contre-indiqué pour les femmes enceintes:

  • Avec des maladies du tube digestif (ulcère, gastrite pendant les périodes d'exacerbation). Il est à noter que le gingembre mariné est encore moins utile, car la marinade a un effet agressif sur les muqueuses du tube digestif. De plus, cet assaisonnement vous donne soif, ce qui entraîne la formation d'un œdème.
  • En cas de fièvre, le gingembre a un effet réchauffant sur le corps, il doit donc être jeté (quel autre effet le gingembre a-t-il sur le corps?).
  • Avec l'hypertension artérielle et les maladies cardiovasculaires, parce que la racine de gingembre améliore la circulation sanguine (voyez comment elle affecte la pression artérielle ici).
  • Avec une maladie de calculs biliaires et une maladie du foie chez une femme enceinte.

La racine de gingembre n'est pas nocive pour le développement de l'enfant, mais dans certains cas, elle affecte négativement le corps de la mère, ce qui entraîne des complications et une aggravation de la maladie (lisez ici sur les dangers du gingembre). Par exemple, le gingembre ne doit pas être consommé par les femmes enceintes au cours des dernières semaines de gestation, surtout en présence de pré-éclampsie. De plus, étant donné que le gingembre est un agent anticoagulant et peut provoquer des saignements, les médecins recommandent de ne pas utiliser d'épices aux stades ultérieurs.

Si une femme enceinte n'a pas les maladies ci-dessus, mais qu'il y a eu des cas de fausse couche, il est également préférable de refuser d'utiliser le gingembre.

Avantages pour les femmes enceintes

Pour les femmes enceintes, la racine de gingembre peut être très bénéfique, car elle est capable de:

  • renforcer l'immunité, ce qui est extrêmement nécessaire pendant la période de procréation;
  • réguler doucement l'hypotension artérielle;
  • stimuler la digestion, avoir un effet positif sur la motilité intestinale, prévenir la constipation;
  • soulager les symptômes débilitants de la nausée;
  • grâce à l'effet tonique, donnez une charge de vivacité pour toute la journée.

Recettes utiles pour la toxicose

Pendant la grossesse avec toxicose, les médecins recommandent de préparer 1 c. racine fraîche râpée dans un verre d'eau bouillante et utilisez l'infusion de gingembre pendant la journée par petites gorgées. Vous pouvez également boire du thé noir ou vert avec une demi-cuillère à café d'épices moulues.

Pour la toxicose, vous pouvez utiliser des pastilles de gingembre. La posologie par jour est d'environ 100 à 200 mg, calculée pour 3-4 doses. La dose optimale est prescrite par un obstétricien-gynécologue.

Le thé fortifiant au gingembre n'a en aucun cas des propriétés médicinales inférieures aux teintures de valériane et d'agripaume., et les surpasse à certains égards. Il soulage les maux de tête, les nausées, a un effet calmant et améliore le bien-être. Pour le préparer, vous avez besoin de:

  1. racine de gingembre (3 cm) versez un verre d'eau froide;
  2. faire bouillir et cuire 5 minutes;
  3. filtrer et refroidir;
  4. si vous le souhaitez et en l'absence d'allergies, vous pouvez ajouter du citron ou du miel au bouillon.

Vous devez utiliser 1 litre de bouillon réfrigéré par jour.

Il est recommandé de consommer le thé au gingembre frais entre les repas. en petites portions. Le taux de consommation de gingembre par jour ne dépasse pas 2 g de racine fraîche pour 1 kg de poids.

Si le gingembre est possible pour les femmes enceintes, une femme doit tout d'abord écouter le corps et consulter un médecin. Après tout, toutes les innovations et ajouts au régime alimentaire pendant la grossesse doivent être réfléchis et acceptés. Tout doit être modéré.


Voir la vidéo: MAIGRIR grâce au THÉ GINGEMBRE (Juillet 2021).