Jardin

Camélia sous la neige


Question: camélia sous la neige


Gent.Esperti, dans mon jardin, j'ai une plante de camélia qui en ces jours de fortes chutes de neige est restée complètement sous la neige. Maintenant, la plupart des feuilles sont sorties mais le reste est encore sous la neige, vaut-il mieux ne pas le toucher ou le libérer complètement? La région est la province du nord de Rome et de nos jours. encore la nuit le temp. ils sont proches de 0. Je vous remercie d'avance Cordialement Maria Grazia P.

Réponse: camélia sous la neige


Chère Maria Grazia,
les plantes de camélia sont généralement bien résistantes au gel et à la neige, même si souvent, le positionnement à mi-ombre, provoque la persistance des chutes de neige pendant de longues semaines.
Le seul problème qui peut survenir concerne la floraison: les camélias préparent généralement leurs bourgeons déjà à la fin de l'été ou au début de l'automne: la neige sur les bourgeons peut les ruiner de façon irréparable et le froid peut les faire pourrir.
En général, les camélias sont également cultivés dans les régions où les hivers sont très froids et, malgré cela, ils ne subissent aucun dommage; considère que la plus grande fête pour la floraison du camélia a lieu chaque année à Locarno, en Suisse, et la seule année où ce festival n'a pas eu lieu remonte à il y a quelques années, lorsqu'un hiver excessivement chaud a provoqué une floraison prématurée de presque toutes les plantes, qui en février avaient déjà disparu. Cela étant dit, je ne m'inquiéterais pas trop, aussi parce que le climat "glaciaire" particulier qui se produit parfois en Italie n'est pas destiné à durer plusieurs semaines, et donc la neige fondra rapidement au fur et à mesure.
Et en tout cas, si les bourgeons de votre camélia devaient être ruinés par le froid, ils l'ont déjà fait, les libérer de la neige ne remédiera pas forcément aux gelées déjà reçues.
Pensons aux années à venir; même si vous vivez dans une région d'Italie qui n'est pas traditionnellement sujette à la neige ou au gel, vous pouvez déjà en automne porter du tissu non tissé (vous pouvez le trouver facilement dans n'importe quelle pépinière ou dans les magasins de bricolage), vous les trouvez dans des emballages plats, qui ils occupent l'espace d'une nappe pliée; si dans les années à venir, en hiver, le temps s'annonce décidément défavorable, avant le gel, couvrez vos camélias, vous serez donc sûr qu'ils restent à l'abri des gelées les plus intenses. Il suffit de les recouvrir du tissu, et pour le fixer à la base, il y a aussi des bonnets confortables, avec des lacets dans la partie inférieure, pour pouvoir les arrêter fermement.
Une fois la période de gel écoulée, retirez le tissu et vos camélias ne remarqueront même pas la baisse de température.
Si au contraire pour les prochaines années le climat hivernal sera plus clément, vous aurez dans votre tiroir un nouvel emballage en tissu non tissé, que vous conserverez sans problème pendant de nombreuses années, qui n'a pas de date de péremption et qui n'est pas facilement ruiné.
Le confort du tissu tissé réside dans sa légèreté et sa facilité de gestion, mais aussi dans le fait qu'il est respirant, en fait de nombreuses plantes ont été ruinées par le manque d'eau et de condensation, quand au lieu du tissu tissé (qui n'existait pas) nos grand-mères utilisaient les draps en plastique transparent.