Jardin

Deutzia


Deutzia


Le Deutzia est un bel arbuste à fleurs d'origine asiatique, il existe une cinquantaine d'espèces, mais en culture sont presque exclusivement des hybrides, dérivés de Deutzia glabra, Deutzia créé et Deutzia gracilis; elles ont toutes un beau feuillage lancéolé ou ovale, avec un bord dentelé et souvent recouvert d'un fin duvet, qui se produit au printemps; l'habitude est dressée et ne dépasse généralement pas deux mètres de hauteur, mais il existe de nombreux hybrides prostrés ou nains, qui restent en dessous de 30 à 50 cm de hauteur.
La raison pour laquelle nous devrions tous avoir cette plante dans le jardin réside dans la floraison incroyable: ces arbustes produisent à la fin du printemps (avril-mai) une profusion de petites fleurs blanches en forme d'étoile, délicatement parfumées; les variétés couvre-sol, qui couvrent les ruelles et les murs d'une cascade de fleurs blanches, sont particulièrement frappantes. Les hybrides les plus répandus ont des fleurs roses, de différentes nuances, du rose pâle au presque violacé.

De plus en plus Deutzia



Ces arbustes se caractérisent par une forte résistance, même dans des conditions de culture non idéales, ainsi que dans des jardins à faible entretien; évidemment, moins de soins seront consacrés à votre plante et moins de fleurs que la plante vous donnera.
Ils sont plantés dans un bon sol à texture moyenne, frais et humide, suffisamment drainé pour ne pas avoir d'eau stagnante pendant de longues périodes; préfèrent recevoir au moins quelques heures par jour de soleil direct, peut-être aux premières heures de la journée: dans les zones aux étés torrides, il est conseillé de le placer dans une zone semi-ombragée du jardin, pour éviter qu'il se trouve souvent dans des conditions sèches.
Ils supportent le soleil direct et tolèrent bien la sécheresse, mais sûrement une position qui donne de l'ombre fraîche pendant quelques heures par jour, et un sol toujours frais et humide, améliorent considérablement la floraison.
Ce sont des plantes à feuilles caduques, qui ne nécessitent aucun type de soins pendant les mois d'hiver. En automne, toutes les branches sont coupées pour empêcher la plante de devenir nue dans la partie inférieure, avec un feuillage uniquement au sommet des branches; cette opération favorise également le développement de nombreuses branches latérales, qui porteront les fleurs l'année suivante. Après la floraison, l'action est reprise, supprimant les branches ruinées par le mauvais temps de la saison froide.
De mars-avril à septembre, il est bon d'arroser le deutzia régulièrement, en évitant de le laisser sécher pendant de longues périodes, afin de garder le sol toujours un peu humide; cependant, il est conseillé d'attendre que le sol sèche entre deux arrosages. Si le printemps et l'automne sont, comme d'habitude, assez humides et pluvieux, nous pourrons nous limiter à arroser nos deutzia uniquement pendant les mois d'été.
À la fin de l'hiver, un engrais granulaire à libération lente est épandu au pied de la plante, pour assurer le bon niveau de sels minéraux dans le sol tout au long de l'été.

Parents de Deutzie



Cette plante appartient au genre des hortensias ou à la même famille que les hortensias; en fait, cependant, dans cette famille, il existe deux sous-genres, les vrais hydrangeaceae et les philadelphaceae, parmi lesquels se trouvent les deutzia. Dans la même famille, on trouve le philadelphus, un arbuste souvent confondu avec le deutzia, en raison de la floraison blanche abondante. On peut cependant distinguer facilement les deux espèces, tout d'abord en raison de la portance et du corps de l'arbuste, car les Philadelphiens sont vigoureux et intrusifs, tandis que les deutzie ont tendance à être plus compacts; en plus de cela, les Philadelphiens ont des fleurs à quatre pétales, tandis que les deutzias ont cinq pétales pour chaque fleur.
Quiconque a vu les deux plantes aura du mal à les confondre, bien qu'il arrive souvent que les hybrides des deux espèces aient une apparence légèrement différente par rapport à l'espèce d'origine, et donc ils peuvent nous induire en erreur.
De plus, le Philadelphus, communément appelé la fleur de l'ange, a des feuilles caduques et une floraison printanière; aussi cet arbuste ne devrait jamais manquer dans un jardin, car la floraison est spectaculaire, très parfumée, et l'arbuste n'a pas besoin de soins, sauf pour une taille en fin de floraison ou en automne, car il a tendance à s'élargir beaucoup.
Le deutzie et le philadelphi peuvent facilement être placés dans une haie fleurie, car ils forment un écran compact au fil du temps, et bien qu'ils perdent leurs feuilles en automne, leurs branches complexes et denses agissent comme un écran même lorsque l'arbuste est nu.

Un peu d'histoire



Lorsque nous allons à la pépinière, nous trouvons une grande quantité de plantes et nous tenons souvent pour acquis le fait que ces plantes sont cultivées dans la région où nous vivons; en effet, nous voyons souvent dans la nature des plantes que nous considérons comme originaires d'un lieu ou typiques d'un certain type de végétation, à tel point que nous ne nous demandons même pas d'où elles proviennent.
En réalité, de nombreuses plantes que nous cultivons dans le jardin ne sont pas d'origine italienne, et très souvent encore européennes, mais viennent de pays lointains, il suffit de penser aux mimosas, qui sont devenues un symbole de la journée de la femme, et typiques de certaines régions de Sicile originaire d'Australie, qui n'est pas vraiment au coin de la rue.
Mais, ne nous sommes-nous jamais demandé comment il était possible que de telles plantes se propagent autant en Italie, qu'elles soient même considérées comme endémiques?
Nous tenons probablement certaines plantes pour acquises, telles que les agaves d'origine américaine, les carpobrotus qui viennent d'Afrique australe, les camélias, venant de Chine et du Japon, pour le simple fait que leur importation en Europe a eu lieu il y a des siècles, et donc ils sont maintenant cultivés sur notre continent depuis très longtemps, à tel point qu'ils se sont souvent naturalisés et se sont répandus même dans la nature.
Pour ces insertions audacieuses de plantes dans nos jardins, nous devons remercier certains messieurs qui, au cours des siècles passés, ont parcouru le monde, recherchant et cataloguant toutes les plantes qui leur étaient inconnues, accomplissant souvent de véritables actes héroïques, voyageant par bateau dans les zones les plus inaccessibles et malsaines. de la terre.
La plante a été "découverte" par un certain Carl Peter Thunberg; pour les amateurs de plantes et de jardins, ce nom ne semble pas nouveau, pour la simple raison que certaines plantes (découvertes par Thunberg lui-même ou dédiées à lui par d'autres botanistes) lui rendent hommage, comme le Berberis thunbergii.
M. Thunberg est né en 1743, en Suède, et était lui-même élève de Linné; au cours de sa vie, il a fait de nombreux voyages, notamment au Japon (il a été l'un des premiers Européens à pouvoir voyager au Japon) et en Afrique du Sud, où il a introduit un grand nombre de plantes en Europe, telles que le Pelargoni, que nous aimons et cultivons tous.


Vidéo: Episode 50 : Comment tailler vos Deutzias ? (Juin 2021).