Jardinage

Aération


Question: aération


Je voudrais aérer ma pelouse dans les prochaines semaines, car je ne l'ai pas fait depuis deux ans, mais elle a beaucoup de parasites, comment puis-je procéder?

Réponse: aération


Cher Mauro,
pratiquer l'aération avec régularité, donc deux fois par an, permet de contenir intelligemment même la propagation des mauvaises herbes, étant donné que beaucoup d'entre elles sont coupées et souvent même enlevées par cette opération. Si vous avez l'intention de pratiquer l'aération à la fin de l'hiver ou au début du printemps, mieux encore; à cette époque de l'année les mauvaises herbes sont en pleine croissance (ainsi que les petites plantes qui composent le gazon), le fait de les couper et de pouvoir en éradiquer une grande partie nous permet de mieux les contrôler, puisque les opérations de aération ils enlèvent la plupart des fleurs et des graines de mauvaises herbes, contrôlant ainsi automatiquement leur population.
Je vous conseille donc de pratiquer l'aération, et peut-être même d'intervenir avec un réensemencement de la pelouse, dans les zones où elle est légèrement vidée; de cette façon, en plus de retirer les fleurs et les graines des mauvaises herbes, vous pourrez donner un avantage aux herbes de la pelouse dans la course à la survie: une pelouse saine et dense est plus difficile à saper par les mauvaises herbes.
Si au contraire la quantité de mauvaises herbes est massive, alors avant d'aérer la pelouse, il utilise un herbicide sélectif sur tout le gazon, et permet aux mauvaises herbes de se dessécher: l'opération d'arrondi ariue permettra d'éliminer également les mauvaises herbes ou les mauvaises herbes mourantes .
Et une pelouse ventilée est certainement plus saine; avec l'aération, nous allons enlever la mousse et les mauvaises herbes à racines peu profondes; en plus de cela, nous enlevons le feutre, qui se compose du matériau qui tombe entre les semis d'herbe de la pelouse, où il reste et se compacte, produisant une couche compacte dense, qui souvent ne permet pas à l'eau et aux engrais d'atteindre le sol. Le feutre se forme au fil des mois, et est composé d'un peu de matière résultante que l'on ne peut retirer après avoir coupé l'herbe, des feuilles d'herbes qui se dessèchent, des restes de feuilles sèches.
En élevant le feutre, nous donnons plus d'air et de souffle à la pelouse, ainsi qu'au sol sur lequel elle repose.
Procéder en coupant la pelouse avec la tondeuse à gazon, au niveau le plus bas possible, afin que le feutre soit le plus près possible de l'air; par conséquent, vous passez le râteau spécial scarificateur, ou même un scarificateur électrique ou à essence, cela dépend de la quantité de terrain que nous devons traiter, mais aussi de la durée pendant laquelle nous ne pratiquons pas l'aération: le râteau est sûrement l'instrument qui affecte plus difficilement le feutre en profondeur, car cette opération dépend de l'effort que nous sommes en mesure d'utiliser dans l'opération; avec la machinerie appropriée, le travail est effectué plus en profondeur et avec une plus grande régularité. En passant sur la pelouse, nous verrons de l'herbe sèche, de la paille, de la mousse et des mauvaises herbes qui doivent être enlevées. Après l'aération, le moment est propice pour épandre un peu de terre pour le gazon, doux et riche en engrais, et pour réensemencer la pelouse.
Ensuite, laissez la pelouse se développer pour vérifier si les mauvaises herbes sont toujours présentes, dans ce cas, procédez avec un herbicide approprié.