Jardin

Tulipes


Question: Tulipes


Bon après-midi
Il y a quelques mois, j'ai planté des bulbes de tulipes et ils avaient déjà une petite cheville verte. Je les ai plantés et de peur qu'ils ne gèlent sur la terre, j'ai mis un peu d'écorce du parterre de fleurs. Mais je vois qu'il n'y a toujours pas dix-neuf sorties de la terre et maintenant elles devraient être de la terre à quelques centimètres ... le doute est: ai-je mal de mettre les écorces ??? Est-ce pour cela que je ne suis pas sorti? Vont-ils sortir maintenant que j'ai enlevé les écorces ??
Merci Sandra

Réponse: tulipes


Chère Sandra,
généralement les tulipes sont enfouies à une profondeur égale à environ leur diamètre, de sorte que les bourgeons qui se forment doivent parcourir au plus 7-10 cm avant de pouvoir sortir de la terre; si nous enfouissons les bulbes plus en profondeur, nous retarderons le développement des pousses, car la chaleur du printemps mettra plus de temps à atteindre les bulbes placés très profondément.
Si vous avez remarqué que le temps était très rigoureux et que les ampoules étaient déjà partiellement développées, vous aviez raison de les couvrir davantage; ils ne prendront qu'un peu plus de temps que d'habitude pour germer; vous avez tout aussi bien fait de découvrir vos bulbes maintenant que le climat est revenu doux, puisqu'ils n'ont pas besoin de plus de couverture si le climat n'est pas froid et glacial.
Si vous sentez que vos ampoules ont été endommagées de toute façon et que pour cette raison elles ne poussent pas encore, alors vous pouvez essayer de les déterrer doucement pour vérifier qu'elles sont saines; après avoir vu dans quelles conditions ils se trouvent, sans toucher les racines en aucune façon, recouvrez-les et attendez patiemment. Considérez que généralement dans le nord de l'Italie, les tulipes fleurissent en avril, donc si en mars les germes ne sortent pas encore du sol, il ne peut y avoir qu'un peu de froid nocturne excessif.
En général, lorsque les bulbes sont plantés, une profondeur égale à celle du diamètre du bulbe est considérée comme le niveau d'enfouissement, sauf cas particulier. Par exemple, les plantes bulbeuses avec de très petits organes souterrains, tels que les anémones, sont toujours placées à une profondeur d'environ 5-7 cm.
Ou de très grandes plantes bulbeuses, telles que l'amaryllis, sont enterrées avec la pointe du bulbe à l'extérieur du sol, donc avec l'œil supérieur complètement en l'air.
Comme vous l'avez compris, si le climat hivernal devient particulièrement froid, si les gelées sont très intenses et prolongées, alors le sol est encore recouvert sur les bulbes, afin que le froid ne les atteigne pas.
L'écorce est un excellent matériau pour ce type de paillage, tout d'abord parce qu'elle se trouve très facilement en pépinière, puis parce qu'elle est légère, et donc en fin d'hiver elle peut être facilement enlevée avec un râteau pour les feuilles, mais en même temps elle joue très bien sa fonction d'isolation thermique.
Les guides lisent souvent des conseils qui consistent à recouvrir les bulbes de feuilles sèches ou de paille, qui seraient les meilleurs matériaux, même si un seul hiver les fait pourrir, et donc au printemps, il n'est souvent pas nécessaire de les retirer du sol, comme ils deviennent de l'engrais pour nos plantes bulbeuses; dommage qu'en ville il ne soit pas si facile de trouver des feuilles sèches en abondance, ou de la paille, et donc les écorces jouent un excellent rôle de substitut à ces matières premières difficiles à trouver.


Vidéo: Toutes les méthodes pour planter les tulipes (Juin 2021).