Jardin

Orchidée phalaenopsis jaunie


Question: orchidée phaelaenopsis


Bonjour, je m'appelle Rossella.D, lecteur de votre chronique sur l'entretien des plantes. Mon problème concerne mon orchidée phaelaenopsis qui, bien que je l'aie remarqué de nos jours, et je crois pouvoir cultiver de nouvelles tiges, jaunit cependant les dernières feuilles en dessous, pratiquement celles juste au-dessus des racines, pour ainsi dire.
Je suis attentif à chaque type de soin, grâce aussi à vos conseils, donc eau déminéralisée une fois par semaine et par pulvérisation, soleil non direct et pas de courant d'air. Je me demande donc si le jaunissement des dernières feuilles est normal ou dû à quelque chose que je ne comprends pas. Pouvez-vous me donner plus de conseils?
Merci.
Rossella.D

Orchidée phalaenopsis jaunie: Réponse: orchidée phaelaenopsis



Chère Rossella,
en général, le développement des orchidées phalaenopsis se produit en produisant de nouvelles feuilles turgescentes, qui remplacent lentement les plus anciennes; en fait, toutes les plantes à feuilles persistantes perdent périodiquement leurs feuilles, mais pas avant d'en avoir produit de nouvelles, qui continueront à pratiquer la photosynthèse à la chlorophylle au lieu de ces morts. Puisque vous cultivez votre plante de la meilleure façon, je crois que la motivation est la suivante; donc je crois aussi que ta plante a déjà de belles nouvelles feuilles turgescentes et un beau vert.
Le jaunissement des feuilles n'est pas toujours un symptôme de malaise, certain que si ce jaunissement prive complètement la plante d'organes verts alors il y a lieu de s'inquiéter.
Cependant, vous pouvez facilement comprendre quand le jaunissement est dû à «l'âge» des feuilles ou à une maladie.
Dans le cas d'une feuille maintenant vieille et mourante, vous remarquerez un jaunissement lent de la page entière de la feuille, qui devient de plus en plus jaune sur toute sa surface, tout comme les feuilles d'un arbre à feuilles caduques; essayez d'observer le ginkgo biloba en automne, en une semaine, la plante entière devient de couleur or, mais personne ne s'en soucie, c'est le cycle biologique normal de la plante.
Lorsque, d'autre part, le jaunissement est dû à une maladie, il ne se produit pas de manière homogène sur les feuilles, qui deviennent souvent tachetées avant de jaunir complètement, ou en plus de changer de couleur au lieu de sécher, elles deviennent détrempées et molles. Dans ces cas, il est souvent pourri, en raison d'un arrosage excessif ou de l'eau stagnante dans la soucoupe.
Au lieu de cela, la présence d'insectes se manifeste souvent par de petites taches jaunes, surtout s'il s'agit d'acariens, parfois même dans une petite partie de la feuille; souvent les insectes se cachent sur la face inférieure du feuillage, ou à la base des feuilles de la plante, il est donc difficile de les remarquer, si l'on ne cherche pas le bon pungo.
Une autre raison pour laquelle les plantes deviennent jaunes est la chlorose, une maladie métabolique, du fait que le sol dans lequel elles sont placées ne contient pas de fer biodisponible pour la plante, ou contient des quantités excessives de calcaire, qui agit comme un antagoniste du fer; ce type de trouble affecte généralement les plantes acidophiles (azalées, camélias, pieris) mais il n'est pas rare d'attaquer les plantes d'intérieur en pot, surtout lorsque le sol du récipient n'a pas été remplacé depuis des années.
Le jaunissement dû à la chlorose est cependant assez bien reconnaissable: la plante, dans son ensemble, commence à se faner; feuilles avec une couleur qui est généralement vert foncé, elles commencent à devenir vert clair et deviennent lentement jaunes, parfois même presque blanches.
Une autre raison pour laquelle les feuilles jaunissent est le manque d'arrosage, qui s'accompagne cependant du dessèchement du sol, des racines, de la plante entière.