Services

Mai 2012


18-20 mai Rome


GIARDININTERRAZZA, qui revient à Rome les 18 - 19 et 20 mai 2012, après le grand succès de la première édition Le premier événement italien
dédié aux terrasses, balcons et jardins
Parc suspendu de l'Auditorium Parco della Musica 18, 19, 20 mai 2012
Viale Pietro de Coubertin, Rome
Horaires 10h-20h
Billet d'entrée: 10 euros - entrée gratuite pour les enfants de moins de 18 ans
Deuxième édition pour Giardininterrazza, un événement dédié à la verdure dans la ville et au design extérieur, grâce auquel il n'y aura plus de secrets ou d'impossibilités. Passionnés, néophytes et même pouces gris, ils trouveront entière satisfaction, compte tenu de la présence d'experts dans le domaine et de milliers de plantes.
L'emplacement est suggestif, le parc suspendu de l'Auditorium Parco della Musica à Rome, un endroit peu exploré qui offre une nouvelle perspective sur la capitale. Trois jours, les 18, 19 et 20 mai, pour un tourbillon de jardiniers, jardiniers, paysagistes, architectes, pépiniéristes, artisans, qui mettront leur expérience et leurs produits à la disposition du public. Solutions esthétiques et bio-indications durables, pour enrichir les parcs, jardins, cours, terrasses, balcons et vases.
Et puis les initiatives qui caractérisent Giardininterrazza.
Les «Follie d'Autore» sont de retour, sept installations gratuites et créatives, développées autour de l'idée du jardin et de la terrasse par des architectes paysagistes de renom.
"Balconi per Roma", c'est-à-dire que la création d'un coin vert peut être simple et amusant, une équipe composée de très jeunes designers de moins de 30 ans créera 10 types de balcons différents, en utilisant les plantes et le mobilier des exposants présents, pour suggérer des solutions pour la maison.
Giardininterrazza
Via degli Orti d'Alibert, 9
00165 Rome

12-13 mai Rosazzo (Ud)


La Fondation Abbazia di Rosazzo promeut et organise la 1ère édition du Prix RosArtis pour la conception et la construction de jardins qui interprètent et mettent en valeur la rose comme un élément distinctif des compositions. Le Prix RosArtis 2012 est né dans le cadre de l'événement Rosazzo da Rosa, maintenant cette année dans sa 8e édition, dans le but de soutenir la culture des roses et de contribuer à leur valorisation et diffusion, à travers la création de jardins par des pépiniéristes et des paysagistes.
Dans ce but, l'Abbaye de Rosazzo, exemple d'excellence dans le patrimoine architectural et paysager de la région Frioul-Vénétie Julienne, mettra son précieux Belvédère à la disposition des participants à l'occasion de l'événement Rosazzo da Rosa, qui se tiendra les 12 et 13 mai 2012.
La terrasse évocatrice sera transformée pour l'occasion en un lieu exclusif où plus de 2000 visiteurs pourront admirer les jardins créés par les finalistes en compétition.
Différentes interprétations de la «reine des fleurs» pour suggérer des solutions de composition originales aux amoureux des roses et à tous ceux qui, ayant un jardin, attendent la bonne occasion de l'enrichir d'une fleur qui allie haute résistance aux caractéristiques d'une beauté incontestée et étonnante .
L'annonce du concours est disponible sur le site Internet: www.abbaziadirosazzo.it.
Pour plus d'informations et contacts:
Fondation Abbaye de Rosazzo Piazza Abbazia 5 - 33044 Manzano - Loc. Rosazzo (Udine)

18-20 mai Ischia


, les 18, 19 et 20 mai 2012 aura lieu la dixième édition d'Ipomea del Negombo, un salon de plantes rares et insolites dans la zone tempérée chaude.
Le vernissage est le vendredi 18 mai de 15h00 à 20h30, samedi et dimanche de 10h30 à 20h30.
L'exposition aura lieu dans le parc botanique hydrotermal de Negombo, sur l'île d'Ischia.
L'île principale du golfe de Naples est habitée par 60 000 habitants; Avec 600 000 arrivées et 6 000 000 d'entrées par an, c'est la plaque tournante touristique la plus importante du sud de l'Italie.
Le choix d'Ischia offre ces intérêts botaniques à un large bassin versant: Naples, la côte de Sorrente, la côte amalfitaine et les îles du golfe sont en effet riches en jardins et terrasses idéales pour accueillir des plantes cultivées par nos exposants.
Des temps étranges, notre temps: en eux la nature, la verdure, le jardin, ainsi que la question écologique et paysagère, connaissent un succès médiatique, ils semblent donc devenus d'actualité. Les magazines, conférences, salons dédiés à cela se sont multipliés. Mais comme nous le savons, nous devons nous méfier des apparences. Le jardin, la verdure, le paysage, la nature ne sont revenus qu'à la mode et en tant que tels "consommés". Ils font une "tendance" comme ils disent d'une manière où la dimension esthétique de la recherche d'images est devenue des valeurs à dépenser sur le marché. Et aujourd'hui, le marché offre une quantité infinie de plantes et de fleurs des parties les plus différentes du monde: d'ici les modes éphémères d'une fleur ou d'un arbre qui durent l'espace d'une matinée et qui ne prennent pas en compte le contexte environnemental. Ce n'est pas ainsi que les jardins sont construits et les paysages restructurés, et ce n'est pas pour que la nature revienne se combiner avec nos métropoles et nos maisons. Et cela doit être particulièrement dit et rappelé dans notre pays, qui possède certainement une tradition extraordinaire de jardins et qui en est aussi riche, mais cette richesse est égale à la négligence et à la négligence dont les jardins et les paysages ont été et sont encore des objets. Les incendies criminels du patrimoine forestier, les arbres moussus dans la métropole, dans les jardins en copropriété, les jardins et les parcs contenant des événements et des espaces verts spectaculaires sont la réalité dans laquelle nous nous trouvons vivant. C'est avec cette conscience que Ipomea del Negombo, le marché des plantes rares et insolites de la zone tempérée chaude, sur l'île d'Ischia, désormais dans sa dixième édition, promeut la rencontre des différents opérateurs et passionnés du secteur: amoureux des plantes rares , de ceux en voie d'extinction, des artisans qui récupèrent les arts traditionnels, des artistes qui travaillent avec la nature, des cultivateurs de plantes acclimatables en Méditerranée, le monde des lépidoptères en dialogue constant avec la nature. Travail en lien et participation avec le Jardin Botanique de Naples, une présence à redécouvrir et à valoriser. Et il accompagne cette exposition de conférences et de débats sur la qualité du jardin et du paysage non seulement en Italie mais dans le monde. Et avec lui, il veut aussi que les visiteurs découvrent la dimension de la culture naturelle à la fois ancienne et très moderne. Il répond au besoin d'un temps lent, de qualité de vie et de beauté, dont notre pays a toujours été porteur et qui se présente aujourd'hui comme l'exigence de la contemporanéité. L'exposition se déroule dans un lieu "édénique", le parc hydrothermal de Negombo, qui devient année après année un jardin d'art, l'architecte paysagiste Ermanno Casasco a présenté "Arco in cielo" d'Arnaldo Pomodoro, le "Strale" "Par Lucio Del Pezzo," Les yeux de Nesti et Neri "de Laura Panno, et le" Vol "de Giuseppe Maraniello en tant que partie intégrante d'un art du paysage dans lequel l'œuvre d'art n'est pas simplement placée, mais il en fait partie intégrante. Le jardin est l'emblème de vivre sous le signe de la beauté. Pour cela, Ipomea del Negombo veut stimuler une nouvelle sensibilité et une nouvelle attitude d'affection et de responsabilité envers la nature et le territoire auquel la collaboration qui, année après année, est convenue avec les jardins botaniques avec des séminaires et des expositions approfondis peut apporter une contribution fondamentale. .

Mai 2012: 19-20 mai Coniolo


"Coniolo fiori" revient, avec la douzième édition de l'événement du 19 au 20 mai 2012 à Coniolo (AL), dans les splendides collines du Monferrato Casalese.
La décoration de tout le pays sera le SALON DU MARCHÉ FLOROVIVAISTIQUE avec de nombreuses roses, fleurs, plantes et arbustes à feuilles persistantes et à feuilles caduques qui seront exposées dans toute leur beauté. Certains détaillants présenteront tout ce qui est utile pour traiter et embellir «notre vert» avec du mobilier et de l'équipement de jardin.
La rose sera le protagoniste. Ces arbustes colorés et parfumés seront exposés dans des parterres spécialement créés par nos pépiniéristes et mis en vente sur la verte Piazza Moncravetto, où les rosiers participeront aux concours: "La plus belle rose" dans la catégorie Thé, Floribunda, Mobilier Urbain et Nouveautés. Notre public, en votant pour le parterre de fleurs préféré, participera au concours VOTE & WIN A ROSE.
Tous les spécimens de plantes ornementales participeront généralement au CONCOURS en tant que meilleur exemple de plantes à feuilles persistantes, à feuilles caduques, de conifères et de type méditerranéen.
"99 roses pour se souvenir de Marco Musso" seront vendues uniquement pour "Coniolo fiori". Ils seront créés spécifiquement pour l'événement, numérotés et fermés. Le produit ira à la charité.
Samedi après-midi, nous serons tous invités à écouter l'intéressante conférence intitulée "VIVRE ENSEMBLE AVEC DES FLEURS ET DES PLANTES POUR MOINS VIVRE" dans la salle du conseil de la municipalité.
Une curieuse chasse au trésor sera créée le dimanche matin pour les enfants curieux. Ils devront trouver des plantes et des fleurs qu'ils trouveront sur les différentes cartes et gagneront des graines et des plants.
Dimanche après-midi, à seize ans, tous les prix des compétitions Coniolo Fiori 2012 auront lieu.
Les heures d'ouverture de l'événement sont ouvertes toute la journée de 9h à 20h. Samedi matin l'inauguration aura lieu à 11h en présence des autorités et des journalistes. L'entrée est gratuite et de nombreux parkings gratuits sont garantis à l'entrée de la ville.
Pour en savoir plus, visitez le site Web toujours à jour www.coniolofiori.com


Vidéo: Grand Corps Malade - Mai 2012 (Juin 2021).